LES COURS DE DANSE

La danse orientale Ă©gyptienne rejoint d’autres disciplines orientales comme les arts martiaux ou le yoga (enracinement, puissance du bassin, notion de « centre »). La technique spĂ©cifique de cette danse (isolation de chaque partie du corps en mĂŞme temps qu’unitĂ©, contraste de mouvements fluides et accentuĂ©s), nĂ©cessite une pratique du corps approfondie oĂą l’accent est mis sur le placement, la tenue et la souplesse. Le cours dĂ©bute par une prĂ©paration de 30 min pour « ouvrir », Ă©tirer, renforcer la ceinture abdominale, Ă©lĂ©ments indispensables Ă  la maĂ®trise du corps. Trois styles diffĂ©rents sont abordĂ©s dans le cours : le Shaabi (style traditionnel rural), le Baladi (style populaire urbain) et le Sharqi (style classique). (de la tradition à la modernitĂ©)

Dans une recherche d’authenticitĂ© et de respect de la tradition, nous sommes bien loin ici des clichĂ©s de danse du ventre et autres divertissements Ă  paillettes. Le cours s’adresse Ă  des personnes dĂ©sirant dĂ©velopper les possibilitĂ©s du corps, soucieuses d’intĂ©rioritĂ©, afin d’apprĂ©cier la vraie nature de cette danse. Une large place est laissĂ©e au plaisir de l’improvisation et Ă  l’interprĂ©tation de la musique orientale (Ă©troitement liĂ©e Ă  la danse), ce qui permet Ă  chacune de dĂ©velopper sa propre expression.

DĂ©roulement et description d’un cours de danse

Après la prĂ©paration corporelle au sol, le cours commence par une marche pour unifier le corps et retrouver la stabilitĂ© de ses appuis, prĂ©mices d’une gestuelle puissante et souple.

Sur une musique lente ou enjouée la marche se décline ensuite en une variation de mouvements qui se transforment de façon naturelle.

L’apprentissage des pas de base de la danse se fait sur place ou dans des dĂ©placements.

Anne Benveniste facilite l’Ă©coute du rythme en jouant des saggats (cymbalettes attachĂ©es aux doigts) qui aident Ă  donner force et prĂ©cision aux accents de hanches. La dĂ©composition technique est ainsi agrĂ©mentĂ©e d’interruptions, de reprises musicales ou d’enchaĂ®nements rythmiques.

Dans les cours de niveau plus avancĂ©, les Ă©lèves dĂ©couvrent l’utilisation du voile baladi et sharqi (voir lien) pour ouvrir d’avantage le mouvement sur l’espace.

Ainsi Ă  la pratique de la danse, s’ajoute l’Ă©veil Ă  la musique et la dĂ©couverte d’une culture musicale. GuidĂ©e par des consignes très simples, l’Ă©lève peut se laisser aller au moment prĂ©sent et rĂ©pondre Ă  la musique de façon spontanĂ©e.

Photos